Sur les hauteurs de Poligny (Jura)

Publié le 12 Février 2016

Mais où est Eustache ?   

 

A Poligny, quand on lève les yeux sur les falaises qui surplombent la bourgade, le regard accroche vite cette croix monumentale qui veille sur la ville. 

 

Poligny 20 la Croix du Dan

  

Cet éperon était autrefois appelé la "Dent de Bretaigne" (Barretaine)

Pas facile d'accès, me direz-vous.... Eh bien si...

 

Il suffit d'emprunter à la montée, l'ancien chemin de St-Savin (ou chemin des Morts) qui conduit à Barretaine.

 

La Pierre qui Vire

 

Cette voie antique, à l'instar de bien d'autres anciens chemins, a été qualifiée de voie "romaine" par les "érudits" du XVIIIe siècle.

Mais elle serait plutôt (comme son homologue plus connue de Chalamont) un tronçon d'itinéraire médiéval (XVe s) et on sait qu'elle était utilisée par les voituriers du Haut-Jura à destination de St-Jean de Losne.

 

Le chemin assez large pendant sept à huit cents mètres, se resserre soudain au passage d'un bloc de rocher.

   Poligny-30.jpg

Voie à ornières au passage de la Pierre qui Vire

 

Le rocher qui barrait le passage a été entaillé pour y aménager deux ornières pour les chariots, et des marches taillées et règlées sur le pas des animaux de trait.

 

En raison de sa forte pente (17%), ce chemin était certainement emprunté par les convois descendants (Pour monter sur le plateau on empruntait sans doute un autre chemin, l'actuelle D28 qui débouche sur Plasne).

 

Poligny 27Voie antique à ornières

 

Le bloc mégalithique (in fine artificiel) est quant à lui chargé de légendes :

On le nomme la Pierre qui Vire ou Pierre Branlante.

 

  • On dit qu'un géant amoureux, éconduit par une jeune fille de Plasne à laquelle il faisait la cour, l'aurait un jour poursuivie... et qu'au moment où il allait la rattraper, il fut changé en pierre. Les Dieux lui auraient tout de même accordé le droit de se mouvoir une fois tous les cent ans...

 

  • Quant aux "érudits" sus-cités, ils ont attribué à cette pierre des fonctions druidiques : la pierre aurait été le siège de rites celtiques...

La pyramide qui la surmonte, aurait autrefois été surmontée d'un second cône instable, renversé durant la Révolution afin de faire cesser les anciennes croyances et superstitions...

 

La pierre a pris également le nom de Fauteuil de Napoléon :

  • Selon une légende, Napoléon rentrant de campagne d'Italie serait passé par Poligny et se serait installé sur ce rocher.
  • On l'appelle aussi Fauteuil de Balthazar

 

 

Poligny 26Pierre qui vire ou Fauteuil de Napoléon

 

En continuant notre ascension, on pourra encore repérer des vestiges d'ornières le long de la paroi, quand le banc de rocher affleure.

  

Poligny Voie Antique 04           Poligny Voie Antique 02

 

Poligny Voie Antique 01           Poligny Voie Antique 03

  

*+*+*+*+*

 

L'Homme à la Hotte

 

Quelques centaines de mètres plus en amont et au contour du chemin, sous le promontoire rocheux, une échappée vers un point de vue.

 

C'est dans cet environnement que je m'apprêtais à trouver au moins des indices à propos du Rocher de St-Savin (appelée encore  - et aussi - selon les sources "la Pierre qui Vire", ou "l'Homme à la Hotte" ), aiguille mégalithique remarquable dont je n'ai trouvé trace que sur d'anciennes cartes postales et dans les livres anciens.

 

La végétation ayant largement colonisé les pentes du Mont-Savin autrefois plus clairsemées, je me demande cependant comment on peut rater la localisation d'un pareil monument...

Existe-t-il toujours ? Est-il implanté ailleurs ou caché par la végétation ?

L'enquête continue...

  

 

Poligny 25  

On devine dans ce bloc rocheux, la silhouette d'un homme portant un fardeau (une hotte). Les "érudits" des siècles passés y voient également un objet possible de culte druidique et supposaient que la main de l'homme n'était pas étrangère à cette "sculpture".

 

 

Terminant cette montée "Sur le Dan", qui finalement n'était pas si rude que ça, la voie antique débouche sur la route de Barretaine (D256), au carrefour de la Croix du Dan..

 

*+*+*+*+*

 

La Croix de St-Savin

 

A ce carrefour, on cherchera à gauche le sentier herbeux qui mène à la croix de St-Savin.

  Poligny 28

Croix de St-Savin

 

A quelques mètres de là, sur le rebord du promontoire rocheux, une brèche assez large dans la paroi de laquelle une niche est soigneusement creusée.

 

Poligny 29

    Sur le socle de la croix, on peut lire :

 

Poligny-31.jpg     

CROIX

ÉRIGÉE PAR

JT HUMBERSOT

EN L'ONNEUR DE ST

SAVAIN PATRON

DE BARTAINE ET

CHAMPVAUX QUI

A FAIT PÉNITENCE

EN CE LIEU

 

 

 

Cependant, cette légende selon laquelle St-Savin, évangéliste du premier millénaire, serait venu dans le Jura depuis le Sud de la France pour y faire pénitence est contre-balancée par une seconde, moins véhiculée par la tradition orale :

Vers 864, les Moines de Glandfeuil fuyant les envahisseurs Normands, transférèrent entre autres à l'abbaye de Baume les Messieurs les reliques de St-Savin. Celles-ci furent "apportées" dans un antre sur les hauteurs de Poligny. On construisit une église (à l'emplacement de la croix actuelle) en son honneur (église est mentionnée jusqu'à la seconde moitié du XVIIIe siècle)

 

 

Curieusement, la croix qui jouxte l'abri n'est pas indiquée sur la carte IGN, mais figure bien sur celle du cadastre.

 

*+*+*+*+*

 

La Croix du Dan

 

De retour au carrefour, on suivra le fléchage pour la Croix du Dan...

 

Poligny 21la Croix du Dan

 

Cette croix de douze mètres de hauteur domine la bourgade depuis...

fort longtemps !  Étonnement, on n'a pas gardé trace dans la mémoire collective locale, de sa date de construction ni de sa raison...

 

Plusieurs légendes lui sont attachées. > voir les légendes

  

Il est possible de redecendre vers Poligny par un sentier très raide (et potentiellement très glissant) qui débute dans les buis juste après la barrière métallique du côté de l'aiguille calcaire.  

  Poligny 22

 

*+*+*+*+*

 

Le Trou de la Lune

 

En face du belvédère, la barre rocheuse du Trou de la Lune

et celle de la Roche Percée gardent l'autre bord du débouché de la Culée de Vaux.

 

Poligny 23Le Trou de la Lune (Sur place, je n'ai pas eu pas assez de recul pour une photo convenable)

    

Poligny 24  La Roche Percée (au niveau du virage de la route de Chamole) vue depuis la ville.

 

 

à suivre...

Rédigé par eustache

Publié dans #Sites naturels

Repost 0
Commenter cet article

BAILLY 04/09/2012 07:55


Bien apprécié vos commentaires et photos sur Croix du Dan et sentier et légendes.


Etes-vous allé au Trou de la lune ? Si oui, est-ce que ça vaut la peine ? En vue d' une visite avec des amis ...


Andrée Bailly

Athéna 25/08/2012 17:53


Bonjour Eustache...,


Merci de ces articles sur la région, j'habite à coté de Poligny (depuis quelques années) et j'avais vu beaucoup de ces merveilles de la nature, mais vous avez apporté des précisions qui sont
agréable lire et regarder.


Bonne continuation !


Athéna

toujours pareil ... 02/10/2011 10:33



Il me semble avoir retrouvé la pierre qui vire de Poligny ...


 


A voir ici ! http://forum.cancoillotte.net/viewtopic.php?f=35&t=12147



toujours pareil ... 27/09/2011 23:20



j'étais sérieux ...



obélix 26/09/2011 21:20



Est-ce que par hasard l'homme à la hotte n'aurait pas été à l'emplacement de la croix du Dan ?


 


Fred ...



eustache 26/09/2011 21:26



Coucou Fred !


Non, l'Homme à la hotte domine ("dominait" sans doute) la route de Plasne, un peu plus à l'ouest que la Pierre qui Vire...