Publié le 31 Août 2010

Rédigé par eustache

Publié dans #Clins d'zyeux...

Repost0

Publié le 21 Août 2010

 

vert 01  

 

Au printemps, grâce à la hausse des tempétatures

(toute relative dans l'eau fraîche), une bonne exposition à la lumière,

et un renouvellement important du bassin par l'apport de la source,

les algues se développent à toute vitesse...

 

vert 02

  

Pour lutter contre cette prolifération, et garder aux bassins des allures de piscine

bien propre, les communes ou les particuliers ont recours à la solution radicale

de stérilisation du milieu en les garnissant généreusement

de pastilles chlorées de biocide  !

  

  

chlore.jpg

 

Déversement immédiat dans la nature !

Aux abords de certains lavoirs ou fontaines,

ça sent le chlore à plein nez !

 

La vraie pollution est-elle la prolifération naturelle (et saisonnière) des algues, ou trois doses de chlore pour piscine dans un bassin de 1000 litres ?

 

 

  

  

 

 

 

Et cependant...

 

"Le programme « Doubs propre 2005 » a été mis en place par le Conseil général du Doubs en 1999. Dans l’objectif de préserver notre patrimoine naturel, le Département soutient ainsi les communes pour leur permettre d’améliorer l’assainissement des eaux usées, l’alimentation en eau potable, la gestion des déchets et le développement des énergies renouvelables. À l’horizon 2005, l’ensemble des communes du département devront disposer d’un assainissement compatible avec le milieu naturel dans lequel les eaux usées sont rejetées. Elles devront également fournir une eau de qualité en protégeant leurs ressources en eau.
Actuellement sur 414 captages, seuls vingt posent encore des difficultés techniques. Parallèlement, un réseau départemental de surveillance de la qualité des rivières a été mis en place. Au total, le Conseil général du Doubs consacre 18,5 millions d’euros pour l’année 2003 au volet environnement."

 

(source Vu du Doubs du 15/04/03)

 

 

 

C'est très bien, avec le chlore dans les fontaines, plus besoin de traiter

les eaux en usine pour la rendre potable, elle est déjà chlorée !!!

 

 

sauf que :

 

Effets du chlore sur la santé  

Des études récentes montrent une influence de la chloration des piscines sur le risque d'asthme et de rhinites allergiques.

Le chlore irrite le système respiratoire, spécialement chez les enfants et les personnes âgées. Une forte exposition au chlore peut entraîner un asthme induit ou syndrome de Brooks.

Dans son état gazeux, il irrite les membranes des muqueuses et dans son état liquide, il brûle la peau. Il suffit de 3,5 ppm pour distinguer son odeur, mais ce gaz est mortel à partir de 1 000 ppm pour une bouffée d'environ une minute.

L'exposition à ce gaz ne devrait donc pas excéder 0,5 ppm (valeur d'exposition moyenne pondérée sur 8 heures, 40 heures par semaine).

Sur les sites industriels la détection du chlore est primordiale pour la sécurité des personnes, ainsi des détecteurs sont mis en place. L'INERIS a réalisé une étude indépendante sur 5 détecteurs de chlore à la demande de l'EXERA.

Son utilisation pour la désinfection de l'eau potable ou des piscines génère des sous-produits dangereux. Certains sont toxiques, d'autres peuvent entraîner des défauts de naissance, d'autres encore sont génotoxiques, et enfin certains sont des cancérogènes connus.

(source Wikipedia)

 

>>><<<

 

Il y a quelques décennies seulement, quand les troupeaux défilaient à la "buvette"

avant de rejoindre l'écurie pour la traite, le bassin était propre,

brossé énergiquement et régulièrement par les usagers...

 

Mais aujourd'hui, à l'heure du nettoyeur haute-pression(*) et des pastilles magiques,

pourquoi encore se préoccuper du biotope ?

  

   Mais bonne nouvelle, il existe un autre moyen radical et non polluant (quoique)

pour lutter contre les algues dans les bassins.... 

 

http://www.saint-amour-jura.fr/canton/veria_fontaine.jpg

Dommage d'en arriver là...

 

>>><<<

 

 

(*) la couche de calcite qui s'est formée sur les pierres fait office de protection naturelle, et est fortement agressée par le jet sous-pression.

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Il fallait le dire...

Repost0

Publié le 19 Août 2010

Chamesol cuisine voutee Lamy

 

La cuisine de chez Lamy ("au bas du village")

l'abbé Vuillaume, Ginette, Mme Lamy, Roger ou Gaston, Simone et Bernadette.

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Patrimoine

Repost0

Publié le 18 Août 2010

 

Les cartes IGN, version papier ou sur géoportail, sont pour moi

un outil indispensable pour préparer mes randonnées

ou partir à la "chasse aux trésors",

tant ceux qui me font ouvrir une nouvelle page de blog,

que ceux qui me font échanger une bille contre un dinosaure...

   

carte-ign.jpgLa Grange d'Ancin (70)

 

      Pour en arriver là, il a fallu que quatre générations

de la famille Cassini s'en mêlent !

 

En 1667, Gian-Domenico Cassini (I), astromnome d'origine italienne,

participe à la détermination de l'emplacement de la Méridienne de France,

qui court de Dunkerque à Perpignan, afin de permettre

l'implantation précise de l'Observatoire de Paris.

Son fils Jacques (II), puis son petit-fils César-François (III),

affineront et rectifieront la mesure de ce tracé.

  carte-cassini.jpgLa Grange d'Ancin (70)

 

Et c'est sur ce Méridien s'appuiera le maillage de triangulation

qui permettra, sous la direction de César-François (III)

puis de son fils Jean-Dominique (IV),

après cinquante années construction de ce canevas

et de relevés topographiques et paysagers,

l'établissement de la "Carte de France", représentation fidèle du pays.

Chaque feuille au 1/86 400eme couvre environ un territoire de 80 km par 50.

   

Aujourd'hui, à l'époque des relevés aériens et de la numérisation,

on peut constater que les tracés routiers en particulier,

de la Carte de Cassini, étaient d'une étonnante précision...

 

* * * * *

 

Probables témoins de ce travail de triangulation colossal,

quelques bornes monolithiques dites de CASSINI subsistent dans les campagnes.

 

CASSINI-GrangeDAncin.jpg

Moimay - La Grange d'Ancin (Haute-Saône)

 

>>><<<

  

CASSINI-LaVoivre.jpg

La Voivre - Ancien Prieuré d'Annegray (Haute-Saône)

 

Initialement cette borne se trouvait au carrefour de St-Sauveur,

elle a été déplacée dans un but de sauvegarde à l'occasion de travaux routiers.

 

>>><<<

 

CASSINI-Charcenne.jpg

Charcenne (Haute-Saône)

Cliché F. Beaudoncourt

>>><<<

CASSINI Jonvelle

  Jonvelle (Haute-Saône)

  Cliché F. Beaudoncourt

>>><<<

CASSINIPassavant

CASSINI-Passavant.jpg

Passavant (Haute-Saône)

 

CASSINI Vauvillers

Vauvillers (Haute-Saône)

 Clichés Passavant et Vauvillers : Dominique Grandjean  

>>><<<

J'en ai aussi trouvé une au centre du village de Fretigney-et-Velloreille... 
mais j'ai perdu mes clichés...

* * * * *

si vous avez des photos ou informations sur d'autres bornes de Cassini,

elles sont les bienvenues... merci d'avance !

 

* * * * *

 

Plus d'infos :

> CASSINI

> Accès à la carte Cassini numérisée (navigation)

> Légendes de la carte et illustrations de Cassini

> Accès à Géoportail - IGN (navigation)

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Patrimoine

Repost0

Publié le 18 Août 2010

     

Alors que l'église primitive, érigée en 1303, se trouvait 

en position haute sur la butte qu'occupe le cimetière actuel,

l'ancien cimetière prenait place dans le bas,

à l'emplacement de l'église d'aujourd'hui !

  
  
Chamesol 01

 

La magnifique croix torsadée qui jouxte l'église est donc 

celle de l'ancien cimetière, et date de 1699.


Dans un secteur où le protestantisme était largement majoritaire,
le village de Chamesol constituait un noyau catholique bien ancré,
et la croix, de style baroque, y est érigée dans l'esprit
de la Contre-Réforme.

   
Chamesol 03    Chamesol 04
  
Chamesol 05        Chamesol 06
     
Chamesol 07        Chamesol 08
   
   
Elle est classée Monument Historique depuis le 18 juillet 1996.
 
  Chamesol 02
   

  

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Patrimoine

Repost0

Publié le 17 Août 2010

 
Montecheroux lavoir abreuvoir 01
  
L'abreuvoir, le lavoir couvert et la maison Rose au début du XXe siècle
     
Le lavoir a été détruit il y a quelques décennies,
et la maison Rose, amputée de son aile gauche,
 est en piteux état dans l'attente de la poursuite de sa rénovation...

 

 
Montecheroux abreuvoir 02 

L'abreuvoir aujourd'hui.


  

 

Montecheroux abreuvoir 04  
 
L'oeuvre de Gérard Basilletti qui trône au milieu du bassin
est représentative de l'activité industrielle passée du village :
la fabrication des pinces maillées...
  

Montecheroux abreuvoir 05    

Montecheroux-pince.JPG    
La "Mère-Pince" est une oeuvre du peintre-scultpeur
Gérard Basiletti  (1947-2008)
    

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Patrimoine

Repost0

Publié le 13 Août 2010

 

L'ancienne église de Longevelle semble avoir été construite en 1566.

Le site est entouré de l'ancien cimetière.

 

  Longevelle_01.jpg

 

Elle comportait un clocher-porche et une nef voûtée en berceau.

 

  * * * * *   

Les seuls éléments qui en restent sont la chapelle seigneuriale,

qui fut ajoutée au nord du chœur dans la première moitié du XVIIIe siècle,

 

Longevelle_03.jpg 

et le clocher, écrêté durant la seconde guerre mondiale par un obus américain.

 

Longevelle_02.jpg

 

   

Longevelle_06.jpg  

   

Longevelle_07.jpgl'entrée du porche est datée de 1723

   

Longevelle_09.jpg  

   

Longevelle_10.jpgl'entrée de la nef est datée de 1566

   

Longevelle_05.jpgporte côté nef disparue

  

* * * * *

 

La chapelle, bien que tardive, conserve une tradition gothique.

Elle est voûtée en croisée d'ogives.

 

Longevelle_11.jpg

Sur la clé de voûte est sculpté le blason des Vaudrey* et des Gilley**,

les seigneurs de Longevelle.

Ceux-ci étaient enterrés dans un caveau voûté se trouvant sous le dallage.

 

* * * * *

 

Longevelle_04.jpg

 

Au XIXe siècle, l'église est en mauvais état, et n'est plus suffisamment

vaste pour accueillir tous les paroissiens.

Après 1850, elle est partiellement incendiée par la foudre.

  

En 1865, une nouvelle église est construite près du presbytère, sans clocher,

celui de l'ancienne église ayant conservé sa fonction.

 

 

* * * * *

 

Le site de l'ancienne chapelle a fait l'objet de plusieurs chantiers

de fouilles et restaurations, par le SHAARL

 

(sources : panneau d'informations sur le site)

 

* * * * *

 

* Blason des Vaudrey : de gueules, à une émanche d'argent de deux pièces.

** Blason des Gilley : d'argent, à un chêne de sinople.

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Patrimoine

Repost0