Les Pierres qui Virent ("lai piirre que vire")

En général, ce sont de gros blocs détachés d’une falaise il y a quelques dizaines de milliers d’années, ou des blocs erratiques déposés par les glaciers lors de leur recul... 

 

La plupart tourneraient sur eux-même, tous les cent ans (oui mais quand était-ce-donc la dernière fois... ?) à la minuit de Noël... 

A cette occasion, il est alors possible d’aller chercher un trésor caché dessous...

 

 

DOUBS  

  

Cléron 
CléronLa Pierre qui Tourne, située sur la route du Pater, au bord de la Loue, elle fait un tour complet sur elle-même au coup de minuit, à Noël.

   




     


 

Fleurey 
FleureyLa Pierre qui Vire, située dans le vallon des Combes : Un trésor serait gardé par une vouivre... 
Quand la pierre tourne, la bête s’éloigne et devient inoffensive durant ce laps de temps... 
Il est alors facile de s’emparer du trésor... mais encore faut-il être là !!!
On dit aussi que lorsqu’un seigneur se rendait du château de la Roche au château de Châtillon, il était accompagné jusqu’à la Pierre qui Vire par les gardes du château de la Roche qui étaient alors relayés par les gardes du château de Châtillon.
   
Les Grangettes 
Les Grangettesla Pierre qui Tourne est un large bloc mégalithique qui aurait servi à des rites druidiques.

 


 

 

 

Blussangeaux 
BlussangeauxLa Pierre qui Tourne est située le long du chemin qui longe le Doubs, au nord de la commune sous la côte du Châtelot (peu après le pont SNCF)

 

   

   

     

 


HAUTE-SAÔNE

  


Champey 
La Pierre qui Tourne se situe dans le bois de Vaux.
   

Chariez 
La Pierre Tournole (pas de précisions)
   

Colombe-lès-Vesoul 
Dolmen de la Pierre qui Vire, monument néolithique classé à l’IMH en 1976. Sa table circulaire aurait été retaillée.
   

Les Fessey 
Les Fesseyla Pierre Mourey selon une deuxième légende du Plateau des Mille-Étangs, elle se baignerait dans l’étang voisin la nuit de Noël... 

     

 


   

Haut-du-Them (pas de précisions)
   

Melay 

En bordure de la D 293
   

Melisey 
   

Molay 
« La Pierre qui Vire » ou « Pain de Beurre », un rocher imposant, domine le village. Il est cependant possible qu’à l’origine, la Pierre qui Vire désigne un dolmen situé dans la forêt en contre bas du Pain de Beurre...

 

JURA  

 

Les Bouchoux : Du côté du bois des Ecollets. (pas d'autre précision pour le moment)
   

Chatenois (pas de précisions)
   

Choisey 
La Croix qui Vire : Au hameau de Bon Repos, il existe une croix en pierre appelée la Croix qui vire. Les habitants du pays racontent qu’elle tourne sur elle-même tous les cent ans, à minuit le soir de Noël. 
Un trésor, gardé par un démon serait caché à ses pieds, et les sorciers y auraient tenu leur sabbat.

  
Fétigny et Savigna 
La Pierre Vesvre : Une pierre levée a été signalée entre les deux communes. Elle a été détruite sous la Révolution, puis plus tard réduite à néant à l’explosif...
   

Poligny 
Poligny Pierre qui Virela Pierre qui Vire sur le rebord du Mont Savin.  

Selon la légende, un géant épris d’une bergère de Plasne, village voisin, fut changé en pierre au moment où il allait la rattraper. Les dieux lui ont cependant accordé le droit de se retourner une fois tous les cent ans... 
Également objet de dévotions chrétiennes, elle aurait été partiellement brisée pendant la Révolution...

Elle est aussi appelée "Fauteuil de Napoléon".

 


   

St-Claude 
La Pierre ou Croix qui Vire : au lieu dit "Étables"

Gros bloc monolithique à la limite de deux propriétés.
   

Thoirette (pas de précisions)

 


Repost 0