il fallait le dire...

Publié le 21 Août 2010

 

vert 01  

 

Au printemps, grâce à la hausse des tempétatures

(toute relative dans l'eau fraîche), une bonne exposition à la lumière,

et un renouvellement important du bassin par l'apport de la source,

les algues se développent à toute vitesse...

 

vert 02

  

Pour lutter contre cette prolifération, et garder aux bassins des allures de piscine

bien propre, les communes ou les particuliers ont recours à la solution radicale

de stérilisation du milieu en les garnissant généreusement

de pastilles chlorées de biocide  !

  

  

chlore.jpg

 

Déversement immédiat dans la nature !

Aux abords de certains lavoirs ou fontaines,

ça sent le chlore à plein nez !

 

La vraie pollution est-elle la prolifération naturelle (et saisonnière) des algues, ou trois doses de chlore pour piscine dans un bassin de 1000 litres ?

 

 

  

  

 

 

 

Et cependant...

 

"Le programme « Doubs propre 2005 » a été mis en place par le Conseil général du Doubs en 1999. Dans l’objectif de préserver notre patrimoine naturel, le Département soutient ainsi les communes pour leur permettre d’améliorer l’assainissement des eaux usées, l’alimentation en eau potable, la gestion des déchets et le développement des énergies renouvelables. À l’horizon 2005, l’ensemble des communes du département devront disposer d’un assainissement compatible avec le milieu naturel dans lequel les eaux usées sont rejetées. Elles devront également fournir une eau de qualité en protégeant leurs ressources en eau.
Actuellement sur 414 captages, seuls vingt posent encore des difficultés techniques. Parallèlement, un réseau départemental de surveillance de la qualité des rivières a été mis en place. Au total, le Conseil général du Doubs consacre 18,5 millions d’euros pour l’année 2003 au volet environnement."

 

(source Vu du Doubs du 15/04/03)

 

 

 

C'est très bien, avec le chlore dans les fontaines, plus besoin de traiter

les eaux en usine pour la rendre potable, elle est déjà chlorée !!!

 

 

sauf que :

 

Effets du chlore sur la santé  

Des études récentes montrent une influence de la chloration des piscines sur le risque d'asthme et de rhinites allergiques.

Le chlore irrite le système respiratoire, spécialement chez les enfants et les personnes âgées. Une forte exposition au chlore peut entraîner un asthme induit ou syndrome de Brooks.

Dans son état gazeux, il irrite les membranes des muqueuses et dans son état liquide, il brûle la peau. Il suffit de 3,5 ppm pour distinguer son odeur, mais ce gaz est mortel à partir de 1 000 ppm pour une bouffée d'environ une minute.

L'exposition à ce gaz ne devrait donc pas excéder 0,5 ppm (valeur d'exposition moyenne pondérée sur 8 heures, 40 heures par semaine).

Sur les sites industriels la détection du chlore est primordiale pour la sécurité des personnes, ainsi des détecteurs sont mis en place. L'INERIS a réalisé une étude indépendante sur 5 détecteurs de chlore à la demande de l'EXERA.

Son utilisation pour la désinfection de l'eau potable ou des piscines génère des sous-produits dangereux. Certains sont toxiques, d'autres peuvent entraîner des défauts de naissance, d'autres encore sont génotoxiques, et enfin certains sont des cancérogènes connus.

(source Wikipedia)

 

>>><<<

 

Il y a quelques décennies seulement, quand les troupeaux défilaient à la "buvette"

avant de rejoindre l'écurie pour la traite, le bassin était propre,

brossé énergiquement et régulièrement par les usagers...

 

Mais aujourd'hui, à l'heure du nettoyeur haute-pression(*) et des pastilles magiques,

pourquoi encore se préoccuper du biotope ?

  

   Mais bonne nouvelle, il existe un autre moyen radical et non polluant (quoique)

pour lutter contre les algues dans les bassins.... 

 

http://www.saint-amour-jura.fr/canton/veria_fontaine.jpg

Dommage d'en arriver là...

 

>>><<<

 

 

(*) la couche de calcite qui s'est formée sur les pierres fait office de protection naturelle, et est fortement agressée par le jet sous-pression.

Voir les commentaires

Rédigé par eustache

Publié dans #Il fallait le dire...

Repost0