Pierres gravées, témoins des tourments de l'Histoire comtoise

Publié le 3 Mars 2011

Quand les "suédois" de Saxe-Weimar déferlèrent sur l'ancienne Comté, que les épidémies mettaient les malades au ban des villages ou que la Révolution mit les prêtres réfractaires "hors de la loi" et interdit toute pratique religieuse, les habitants des campagnes trouvèrent refuge à l'écart des villages et des voies de communication...

 

Abris de populations, refuges de prêtres réfractaires et églises clandestines, cimetières symboliques, certains de ces gouffres, grottes, abris-sous roche et autres anfractuosités rocheuses,  gardent, tout au fond de nos forêts, la mémoire  de ces périodes troublées :

 

 

Landresse

Grotte des Bougeottes - Landresse (25)

 

 

La Bosse

La Roche aux Croix - La Bosse (25)

 

 

Charmoille

Le Creux de Hauteroche - Charmoille (25)

 

 

Les Fourgs

La Pierre des Pestiférés - Les Fourgs(25)

 

 

Chapelle des Bois 02

  La Cache à la Fessette - Chapelle des Bois (25)

 

Chapelle des Bois 01

La Cache à la Fessette - Chapelle des Bois (25)

 

 

Bellefontaine

La falaise des Trépassés ou Livre d'Or du Risoux - Bellefontaine (39)

 

 

Longchaumois

Longchaumois (39)  -  (cliché J.Robez)

 

 

Bien sûr, cette liste est non exhaustive,

et vous pouvez contribuer à l'enrichir...

 

 

Rédigé par eustache

Publié dans #Histoire

Repost 0
Commenter cet article