Balade au Crêt au Merle (Jura / Ain)

Publié le 18 Août 2009

Au départ de la Borne au Lion (Commune de La Pesse - Jura),

voici une mini randonnée (3 km, 150 m de dénivelé)

qui permet de profiter d'un large panorama sur la Haute-Chaîne du Jura.

  

* * * * *


nullLa Borne au Lion est une ancienne borne frontalière élevée en 1613 entre le Duché de Savoie, le Comté de Bourgogne (côté Jura) et la France (côté Ain), élevée en 1613 à la suite du traité d' Auxonne de 1612.

Des armoiries sculptées sur trois faces de cette borne à base carrée, seul le lion comtois est encore visible.

Une deuxième borne marquée à l'effigie du lion est située au lieu-dit "Sous la Sémine".

  

C'est dans ce secteur de la Borne au Lion, sous les ordres du colonel Romans-Petit

que 3000 maquisards du Haut-Jura et de l'Ain se replient en juillet 1944.

Poste de commandement et hôpital de campagne sont implantés dans les fermes alentour.

   

* * * * *

 

L'accès au Crêt au Merle se fait d'abord sur une piste carrossable, en suivant le balisage jaune et rouge. 

A un détour du chemin, s'amorce la sente qui grimpe dans l'alpage, d'abord tranquillement, puis un peu plus rapidement.  En une vingtaine de minutes, le sommet est atteint...

   

null

  

* * * * *

La Haute-Chaîne


Face à nous au sud, se dresse le plus haut pli du massif jurassien :

  

Montage panoramique avec Google Earth

  

A gauche, le massif de la Dôle, facilement identifiable grâce à son dôme blanc (station météo et radar pour l'aéronautique), sixième sommet jurassien culminant à 1677 m.
Plus proche de nous, on devine l'antenne de télécommunication coiffant le Petit Montrond. Se succèdent ensuite le Monrond et le Grand Montrond, culminant à 1596 et 1614 m. A 1688 et 1680 m, le Colomby de Gex et son jumeau, puis le Grand Crêt (alt.1702), voisin du Crêt de la Neige, le toit du Jura qui domine à 1720 m.
  

Ce n'est cependant pas un sommet bien individualisé que l'on remarque, comme son voisin le Reculet qui lui a volé la vedette quelques années en tant que plus haut sommet jurassien. Bien repérable par sa forme cônique et sa croix monumentale, celui-là culmine à 1718 m.

  null

Du Crêt de la Neige à la Roche Franche

  

Le grand décrochement de la Roche Franche nous fait face, falaise austère dévoilant l'accumulation de ses strates géologiques et les éboulis provoqués par l'érosion.

  

La Roche Franche


Enfin, après cette longue barre quelque peu abrupte, tout à au fond à droite,

le massif du Grand Crêt d'Eau, le dernier sommet de la chaîne jurassienne.

  

  

A notre niveau, juste à l'ouest, le Crêt de Chalam

  

null

 

  

Balade réalisée le 15 août 2009 à l'occasion du "Grand  Kikavuki" des membres de cancoillotte.net

avec Raphaëlle, Karine, Olif, Mitch...

 Rejoignez-nous sur notre forum...


Rédigé par eustache

Publié dans #Randonnée

Repost 0
Commenter cet article

Tietie007 25/08/2009 22:00

Belle ballade sur le toit du Jura, Eustache !

Faye 18/08/2009 21:37

Le crêt de Chalam a fait parti d'une de mes rando il y a quelques années.C'est très sauvage dans ce secteur.Perrine