Le Saut de Messipierre et le Gogueré

Publié le 20 Juillet 2009

Dans le cadre d'un projet d'école "Patrimoine et Expression", les enfants du RPI de Goumois et Charmauvillers ont écrit un conte inspiré des légendes locales :

 

Extrait :

"Les vœux se réalisent au Goguerre depuis la chute de Messire Rondot avec son cheval. En effet, en 1689, Messire Rondot descendait le chemin de Charmauvillers au Bief d' Etoz sur son cheval. Le Charmois se promenait à côté du chemin et fit peur au cheval qui s'emballa. Son cavalier tomba et se blessa contre un rocher qu'on appelle aujourd'hui le Saut de Messipierre. Messire Rondot fit tout de suite un vœu: s'il guérissait de ses blessures, il ferait construire une chapelle au Bief d'Etoz. Il guérit et en 1692, la chapelle fut construite

  

 

Depuis ce jour, on peut réaliser des vœux au Goguerre en lançant un petit caillou, un Goguerre, sur le rocher du Saut de Messipierre. Si le caillou reste sur le rocher, le vœu se réalise mais s'il retombe, il ne se réalise pas. Aussi, pour réaliser le vœu, la personne doit lancer elle-même le Goguerre. "

  

  

Je suis allée lancer un "gogueré" sur le rocher... il y est resté.

(il me semble que mon copain munshine aussi !  )

 

 

 

 

(Article publié automatiquement par programmation)

Rédigé par eustache

Publié dans #Clins d'zyeux...

Repost 0
Commenter cet article

FAYE 22/07/2009 12:05

un beau conte, je vais aller lancer un petit caillou. aurais-je un voeu de réaliser !A bientôtPerrine

Sophie 22/07/2009 09:25

Jolie légende bises