Les grottes de l'Orbe (Vallorbe - Suisse)

Publié le 19 Juillet 2009

Le lac des Rousses est alimenté par plusieurs biefs

issus des eaux d'infiltration du Risoux et des Monts du Jura (la Dôle).

 

 Cliché Buss39

 

Son exutoire, l'Orbe, déroule tranquillement ses méandres

dans la longue vallée en direction de Bois d'Amont (France)

puis du Sentier (Suisse) en amont du lac de Joux.

 

 

L'Orbe alimente les lacs de Joux puis celui du Brenet,

où il disparaît à la faveur de nombreux entonnoirs naturels ou

par l'exutoire artificiel de régulation des plans d'eau

(dont la force motrice est utilisée par la centrale électrique de La Dernier).

   

 Source Wikipédia 

 

 

Et c'est au fond d'une reculée, 3 kilomètres plus loin et 230 mètres plus bas,

qu'il ressurgit à l'air libre après un mystérieux parcours souterrain...  

  

La Source de l'Orbe   Cliché pyraniton

  

* * * * *

 

Les mystères souterrains  de l'Orbe  ou

les trésors du karst dévoilés au grand pubic...

  

Le bon sens des Jurassiens-Vaudois avait anticipé sur les résultats

des expériences de coloration de l’eau réalisées à la fin du XIXe siècle et

qui provaient les relations souterraines entre l'Orbe supérieur et l'Orbe inférieur.

  

Aucune grotte ou gouffre ne permettant l'exploration de l'Orbe souterrain,

il a fallu attendre 1893 pour qu'un scaphandrier réussisse à descendre

dans la source même jusqu'à une profondeur de -11 mètres.

  

C'est au début des années 1960 que des plongeurs-autonomes

ont enfin pu poursuivre l'explotation des galeries, de siphons en cavités sèches,

à quelques dizaines puis quelques centaines de mètres de l'entrée...

null 

 

L'écho des splendeurs minérales découvertes a intéressé un groupe de promoteurs qui a entrepris, dans les années 1970, d'aménager la cavité dans un but touristique.

  

null 

Des galeries artificielles ont été forées, des couloirs aménagés, des passerelles s'élancent au-dessus d'abîmes grondants de la force de l'Orbe, des escaliers  montent (respectueusement) à l'assaut de concrétions étonnantes, des siphons partiellement vidangés offrent leurs parois concétionnées, les éclairages progressifs et bien orchestrés dévoilent peu à peu un monde merveilleux...

 

 

D'avoir entr'aperçu ce que les entrailles du Jura peuvent avoir concocté

"dans un mouchoir de poche" à l'échelle du massif,

on se prend à rêver à la formidable mine de richesses 

qui ne nous seront (heureusement) jamais accessibles...

 null 

Quelques centaines de mètres de visite libre et confortable,

à 11° de température ambiante, avec livret d'accompagnement.

  

 

En fin de parcours, quatre alvéoles ont été creusées dans la roche

pour présenter le "Trésor des Fées",

très belle collection de minéraux du monde.

  

 


  

Tarif adulte : 15 FR /10 €
Tarif enfant : 7 FR / 5 €
  

A visiter virtuellement : le site officiel des Grottes de Vallorbe

Une mine d'informations géologiques et historiques,

un trésor de clichés qui émerveillent...

Rédigé par eustache

Publié dans #Sites naturels

Repost 0
Commenter cet article

FAYE 22/07/2009 12:03

je ne connais pas du tout ce secteur. à découvrir.bonne journée sous un ciel orageuxPerrine