La Chapelle Niai-Nion à Dommartin (Doubs)

Publié le 11 Mai 2009

 chapelle-niai-nion.jpg

 

 

Entre Dommartin et Vuillecin, à la lisière de la forêt se dresse une chapelle

ceinte d'un remarquable enclos de pierres sèches.

  

Cette chapelle dédiée à la Sainte Trinité et protégée par St-Sébastien et St-Roch,

a été élevée à la mémoire de Jeanne Laignier. 

   

  

    
En 1636, la peste noire fit des ravages dans toute la Comté.

  

Les malades de Dommartin, Houtaud et Vuillecin étaient regroupés dans ce vallon

à l'écart des villages et à proximité d'une source, pour éviter la contagion.  

   

Jeanne Laignier, de Bannans, se porta volontaire pour soigner les pestiférés.

Mais lorqu'elle fut à son tour atteinte par la maladie,

il n'y eu plus personne pour la soigner.

 

Elle répétait : « lai soigni lès autres et niai nion pou m’soigni ! »

   

Jeanne Laignier est décédée le 8 septembre 1636,

et rejoignit les 120 pestiférés dans le cimetière "des Bossus".

   

cimetière des pestiférés   

 

Sa pierre tombale demeure la seule visible

dans le carré herbeux situé derrière la chapelle. 

   

Jeanne Laignier

      

Jeanne Laignier

       

"Niai nion" signifie en patois "je n'ai personne"

Rédigé par eustache

Publié dans #Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article

FAYE 12/05/2009 21:40

Quelle magnifique chapelle. A bientôtPerrine

Sophie 12/05/2009 09:23

Joli comme endroit ! bisous à toi, le retour à la dure vie de labeur est pas facile !!!! vivement septembre que je reparte !