Du côté de Mouthe (Doubs)

Publié le 26 Avril 2009

Mouthe est réputée pour être

   

•  la commune la plus froide de France

(partage le titre de "Petite Sibérie" avec la voisine Suisse de La Brévine),

   

•  la patrie de Fabrice Guy

(Champion Olympique et vainqueur de la Coupe du Monde de combiné nordique en 1992), 

  

•  le point d'arrivée de la Transju' (Lamoura- Mouthe)

 

* * * * *    

   

Elle est bien sûr connue aussi grâce à

la Source du Doubs(*)

(* Fleuve français dans lequel se jetent la Saône et le Rhône ...) 

 

 

Source du Doubs   la cascade de la source  

belvédère de la source

                       La Source du Doubs         Cascade de la Source        Belvédère de la Source  

   

Le Doubs à sa source

Le Doubs

   

 

* * * * *

   

la tourbière

 

La tourbière

  

Du XVIe siècle au milieu du XXe, la tourbe a été utilisée

comme complément de combustible.

80% de la tourbière a été exploitée.

Aujourd'hui on protège ce milieu rare et fragile.

   

* * * * *

 

 

Dans la large combe entre le Noirmont et la Côte de la Haute Joux,

Mouthe a été fondé en 1077 par Simon de Crépy et ses compagnons,

"moines défricheurs" du Val de Mouthe.

La présence de leur ermitage, bâti en bois, attira d'autres colons qui s'établirent  dans les clairières environnantes (Mouthe, Gellin, Sarrageois, Crouzet...)

  

Statue de St-Simon   Mouthe - église de l'Assomption   Mouthe - Pierre de la Dîme

                                St-Simon                  Église de l'Assomption          Pierre de la Dîme

    

La Pierre de la Dîme (IMH), autrefois au milieu de la place, tenait lieu de "centre de perception des impôts".

Une fois l'an, les paysans payaient aux moines du prieuré de Mouthe, une redevance équivalente au dixième de leurs récoltes et produits de l'élevage.

L'impôt, fort lourd, a été aboli en 1789.

   

Mouthe - la Bouverie

La Bouverie

  

Au fil des siècles, Mouthe a été le siège de nombreux incendies dévastateurs :

les maisons étaient tavaillonnées des murs aux toitures...

La maison de la "Bouverie", épargnée par ce fléau, est l'une des plus anciennes maisons du village. Elle date du XVe siècle.

Les fidèles des villages voisins se rendant à l'église contigüe y laissaient leurs attelages. Elle fut aussi relais de diligences sur la liaison Salins - Lausanne.

   

Mouthe - l'Hôtel de Ville

L'Hôtel de Ville

  

L'Hôtel de Ville de Mouthe (IMH) bâti en 1849

sur les plans de l'architecte P.Marnotte*.

(*architecte des Halles Musée de Besançon,

de l'église de Confracourt et celle d' Avanne-Aveney,

de la synagogue de Besançon)

   

* * * * *

    

•  Un héros populaire et légendaire est également associé au village :

   

Claude Cart-Broumet, dit "la Plaque"

  

Cart-Broumet Durant la guerre de 10 ans (1634-1644), il s'est particulièrement distingué dans la lutte menée contre les invasions dévastatrices des troupes des Saxe-Weimar (les "suédois").

  

On dit qu'il s'embusquait dans un vieux tilleul, au-dessus de la source du Doubs, et que les coups de son arquebuse portaient jusqu'à la place du village !

   

 

   

* * * * *

Mouthe (les Meuthiards)

46° 42′ 41″ Nord
  6° 11′ 40″ Est 
Altitudes :  mini. 926 m — maxi. 1414 m

 

Rédigé par eustache

Publié dans #Escapades

Repost 0
Commenter cet article

philae 27/04/2009 12:41

nous avons un très bon souvenir de cette jolie région et mon mari en particulier de la gentiane de derrière les fagotscordialement jo

eustache 27/04/2009 15:57



Bonjour Jo !


C'est de derrière les fagots qu'elle est la meilleure...


A bientôt !



Sophie 27/04/2009 10:50

On ne peut pas faire plus complet !Superbe article et splendides photos.Bon lundi

eustache 27/04/2009 11:27



Merci Sophie !


Il y a cependant d'autres sites qui parlent de Mouthe mieux que je ne l'ai fait...


Il faut d'ailleurs que je pense à les mettre en liens.


A bientôt !



viny 26/04/2009 14:57

Très beaux paysages......

kamosda 26/04/2009 14:45

merci pour cette jolie balade au creux enchanté du Doubs

eustache 26/04/2009 15:19



Merci Kamosda,


Plaisir partagé !  



Margareth 26/04/2009 14:43

Une très belle région où j'allais faire du ski de fond il y a une trentaine d'années (!). Que signifie "tavaillonné" ?

eustache 26/04/2009 15:18



Bonjour Margareth,


Les "TAVAILLONS" sont des planchettes d'épicéa fendues dans le fil du bois, et qui servent de bardage ou couverture aux maisons du Haut-Doubs (et autres régions aux climats rigoureux).


Abondonnés depuis le courant du XXe siècle au profit du bardage ou de la toiture en tôle, le tavaillon revient cependant "à la mode"...